feuille contact du 12 février

11 février 2017

RECEVOIR « CONTACT » PAR INTERNET
Ecrire : à paroisse-orange@levauclusien.fr
en indiquant votre adresse et en signalant : « Je désire recevoir Contact par internet. »
Permanence paroissiale à Orange ouverte du lundi au samedi de 10 h à 11 h 45 :
au 18, rue du Renoyer. Tel. 04.90.34.15.07
Adresses électroniques : paroisse-orange@levauclusien.fr cate.primaire@wanadoo.fr aumonerie.orange@orange.fr
Site de la paroisse de Caderousse : www.caderousse.paroisse84.fr
Site de la Paroisse d’Orange : https://sites.google.com/site/paroissedorange/home
Permanence du Secours Catholique : lundi et jeudi de 14h à 16h 30 5, rue Capty à Orange. Tél. : 04.90.34.64.41
Edito : méditation sur les Béatitudes.
Il faudrait pouvoir commenter l’une après l’autre chacune des béatitudes. Mais ici ce n’est guère possible. On en dirait trop peu de choses. Il vaut mieux se concentrer sur deux béatitudes, qui récapitulent l’esprit de l’ensemble. Car, il y a bien un enseignement d’ensemble des béatitudes.
Les deux béatitudes qui, me semble-t-il, en disent l’esprit profond sont celle sur la pauvreté de coeur et celle sur la pureté de coeur. En fait, fondamentalement, elles désignent la même attitude de coeur.
Le pauvre de coeur est celui qui accueille les dons de Dieu en pauvre, sans aucune prétention, sans aucune restriction. Dans son coeur, il sait que Dieu est maitre et seigneur et que l’on ne discute ni ses décisions, ni ses ordres, mais il sait, en même temps, que Dieu est Père et qu’il est un Père qui donne tout à son enfant. Ainsi, le pauvre de coeur proclame la louange de Dieu. Avec la Vierge Marie, il chante « Magnificat » : « Mon âme exalte le Seigneur, il a jeté ses yeux sur son humble servante ! » La pureté de coeur désigne le coeur qui est sans aucun autre désir que le désir de Dieu. L’impureté serait un désir autre, terrestre ou matériel, en tout cas égoïste et centré sur l’homme. Du coup, la pureté de coeur s’identifie à la pauvreté de coeur. Comme le pauvre de coeur, celui qui a le coeur pur est tout entier dans le désir et l’accueil de Dieu.
Les béatitudes ne sont pas un enseignement moral, où Jésus dirait à ses disciples : « Voilà ce que vous avez à faire » et où il insisterait en disant : « Courage ! En faisant effort sur effort vous y arriverez ! » Les béatitudes sont entièrement d’ordre spirituel. Certes, elles dessinent un chemin, elles montrent le but : entrer dans le royaume, voir Dieu, mais elles décrivent la réalité spirituelle qui dessine le chemin, qui montre le but.
Que faut-il entendre par « réalité spirituelle » ? Rien de très compliqué ! C’est même tout simple. La « réalité spirituelle », c’est l’homme tel quel devant Dieu tel quel. Que suis-je devant Dieu ? Très peu de choses à vrai dire. Une goutte d’eau sur le bord d’un seau, dit le psaume ! Et comment pourrai-je me vanter devant Dieu ? Vais-je mettre en avant mes bonnes actions et mes pieuses pensées ? A regarder de près, elles risquent fort d’être bien médiocres ou bien plates. Quant à la vigueur de mon intelligence ou à la vitalité de mon corps, comment n’en confesserai-je pas plutôt les limites et l’insignifiance ? En fait, je sais, du fond même de mes entrailles, ma faiblesse et ma vulnérabilité. Avec les prophètes et saint Paul, je vais dire au Seigneur de Gloire : « Je suis un être de chair ».
La prétention orgueilleuse devant Dieu n’est que stupidité et folie. Devant Dieu, je ne peux être qu’une humble créature, limitée et mortelle. Cela est le principe même de l’expérience spirituelle. Mais, l’expérience spirituelle n’est pas le ressassement triste et lugubre de mon insignifiance. C’est tout le contraire !
Car, justement, je suis devant Dieu et si, en mon coeur, je me sais petit, lui, le Seigneur, qui est devant moi, il ne reste pas inerte et dans le contentement de sa grandeur. Immédiatement, dès que j’entre dans l’humilité, qui est la base de la sainteté, il me dit la grandeur à laquelle il m’appelle.
Dans la Genèse, Dieu s’adresse à Abraham, qui est réfugié sous sa tente de nomade, et il lui dit : « Sors de ta tente, lève les yeux et contemple les étoiles ! » Sous sa tente Abraham se croyait à l’abri, mais rien n’est plus dérisoire que la toile d’une tente. Il suffit de peu de choses pour qu’elle se déchire. Mais Dieu lui dit : « Sors » ! Et Abraham sort. Et Dieu lui dit : « Lève les yeux ! » et Abraham lève les yeux. Vient alors la phrase décisive qui révèle à Abraham ce que la tente dérisoire lui cachait : l’infini du ciel. Abraham contemple les étoiles !
Frères et soeurs, soyons des hommes et des femmes humbles devant Dieu, soyons des pauvres de coeur, ayons le coeur pur, alors, Dieu nous fera sortir de nos tentes, nous serons capables de lever les yeux vers le ciel et nous entrerons dans la contemplation, non pas seulement des étoiles, mais de la Gloire même de Dieu !
Père Régis Doumas, curé d’Orange et de Caderousse
N°840
Dimanche 12 février 2017
Dimanche 16 novembre 2014
Secteur interparoissial d’Orange et Caderousse
Agenda paroissial
Samedi 11 février : 10h30, chapelet à l’Hôtel-Dieu.
18h, messe à Saint-Florent. Int. Mireille Rolland, Georges Bénistant, Maurice et Paul Menu, Marie, maman de Marthe et
Sophie, familles Rodet-Charbonnel-André. Vivantes : Monique Rolland et Arlette Boyer.
Dimanche 12 février : 9h, messe à Fourchesvieilles. Int. famille Lavigne-Jehan.
9h, messe tridentine à l’Hôtel-Dieu (dimanche de la septuagésime). Int. pour une famille désunie.
10h30, messe SAINT FLORENT.
Int. Jean et Julien Micolet, François Richard, Yolande Richard, Marie-Louise et les défunts de sa famille, famille Sabadel-
Cathebras-Milan, famille Nguyen, Marie Louise. Vivante : Maguy.
Baptême d’Enzo Jaumes.
11h, messe à Caderousse.
Lundi 13 février : 8h30, à Saint-Florent. Messe à l’intention des malades, suivie de l’Adoration eucharistique.
14h-16h30, Nativité, atelier couture
Mardi 14 février : 8h30, messe à Saint Florent.
14h15, salle paroissiale, rencontre SEM.
Mercredi 15 février : 8h30 messe à Saint-Florent.
14h30, au presbytère, lecture du livre de la Genèse
17h, messe au Sacré Coeur.
Jeudi 16 février : Pas de messe de7h à l’oratoire de Saint-Florent.
8h30, messe à Saint Florent. Int. Madeleine Bouccon et famille Bouccon-Guichard.
15h-17h, Nativité, atelier Mémoire.
Vendredi 17 février : messe à 8h30 à Saint-Florent.
Samedi 18 février : 10h30, chapelet à l’Hôtel-Dieu.
18h, messe à Saint-Florent. Int. Jacqueline Laty, Anne-Marie Bonnet, Maurice Becquart.
Action de grâces à Saint Antoine.
Dimanche 19 février : 9h, messe à Fourchesvieilles. Catherine Mazzochi, famille Chenivesse-Charbonnel.
9h, messe tridentine à l’Hôtel-Dieu (dimanche de la sexagésime).
10h30, messe à SAINT FLORENT. Jean et Julien Micolet et leur famille. Famille Nguyen, Joshua. Vivants : Odette
Roman et ses enfants.
11h, messe à Caderousse. Int. Paulette Durand-Lanes et Famille Roche
Obsèques du lundi 6 février au vendredi 10 février
Dominique Andriollo, Lucienne Rouffier, Lucien Mouret, Henriette Perrin, Yves Grandoni, Emile Martinez
Le froid s’est installé dans la cathédrale. Avec les vacances, la fréquentation
dominicale sera, sans doute, moins importante. C’est pourquoi il est décidé que la
messe de 10h30 n’aura pas lieu à la cathédrale, mais à Saint-Florent les
dimanches 12 février, 19 février et 26 février. Normalement, on réintégrera la
cathédrale le premier dimanche de carême, le 5 mars.
Le Secours Catholique propose des vacances à très bas prix aux personnes les plus défavorisées. Par exemple
une semaine du 8 au 14 avril en pension complète en Haute-Savoie avec de nombreuses activités pour 100 à 160
euros par famille. Autre exemple : une semaine pension complète cet été au bord de la mer pour 150 euros. Il est
possible d’étaler le paiement. Parlez-en autour de vous. Le Secours Catholique vous aidera à monter le dossier,
mais il faut commencer les démarches dès maintenant. Contactez-nous au 06 63 11 64 05. Autre proposition : les
enfants de 6 à 12 ans qui ne partent jamais en vacances peuvent être accueillis dans une famille pendant deux
semaines pour 30 euros.
Pour recevoir la Confirmation, il suffit d’avoir été baptisé ! Il n’y a pas d’âge. On peut avoir fait, ou non, sa
Première Communion. La célébration de Confirmation pour les adultes, toujours très belle, a lieu à la vigile de
Pentecôte (cette année le samedi 3 juin) à la cathédrale Notre-Dame des doms. Vous pouvez-vous inscrire dès
maintenant auprès de monsieur le curé. Mais, il ne faut pas trop tarder !
Ateliers de la semaine à la Nativité : lundi14h-16h30 atelier-Couture et jeudi 15h-17h atelier-Mémoire.
Le Loto approche.
Apportez vos lots à la Permanence !
Merci.