contact du 7 mai

6 mai 2017

F
RECEVOIR « CONTACT » PAR INTERNET
Ecrire : à paroisse-orange@levauclusien.fr
en indiquant votre adresse et en signalant : « Je désire recevoir Contact par internet. »
Permanence paroissiale à Orange ouverte du lundi au samedi de 10 h à 11 h 45 :
au 18, rue du Renoyer. Tel. 04.90.34.15.07
Site de la paroisse de Caderousse : www.caderousse.paroisse84.fr
Site de la Paroisse d’Orange : https://sites.google.com/site/paroissedorange/home
Permanence du Secours Catholique : lundi et jeudi de 14h à 16h 30 5, rue Capty à Orange. Tél. : 04.90.34.64.41
Edito : parasitage extérieur et parasitage intérieur
Depuis les origines le christianisme est une annonce puisqu’il est une bonne nouvelle.
Une bonne nouvelle qui ne s’annoncerait pas serait une contradiction ; ce ne serait plus une « nouvelle » et le fait d’être une « bonne » nouvelle n’aurait plus aucune importance. A l’occasion du lancement de la session de Cléophas, je voudrais réfléchir sur la difficulté que nous avons à « annoncer », à dire la foi.
L’annonce relève du processus de communication et il y a donc trois termes : le locuteur, celui qui parle, le destinataire, celui à qui on parle, et le message, ce qu’on dit. Quand l’annonce se fait mal, c’est qu’il y a un problème soit dans le locuteur, soit dans le destinataire, soit dans le message. Reprenons ces éléments l’un après l’autre et examinons où se trouvent les difficultés.
La difficulté serait-elle dans le message ? Par lui-même le message évangélique serait-il, aujourd’hui, inaudible ou indicible ? Sans doute annonçons-nous quelque chose de déroutant et même de stupéfiant : un messie crucifié et qui ressuscite. On peut comprendre que cela ait de la difficulté à passer. Mais, si nous nous contentions d’annoncer un prophète porteur d’une loi, la difficulté serait-elle moindre ? Je ne crois pas, car c’est plutôt la religion comme telle, et non son contenu propre, qui fait problème à nos contemporains.
La difficulté serait-elle dans le locuteur ? Serions-nous inaptes ou peureux au point d’être incapables de transmettre ? Je ne le crois pas. Beaucoup de catholiques ont une foi suffisamment forte et solide pour produire une annonce authentique. Nous avons, bien sûr, à progresser dans ce domaine. Les chrétiens doivent se former et trouver dans la prière la force d’annoncer leur foi, mais beaucoup est acquis. Pour moi, c’est clair : nous sommes capables de parler !
La difficulté serait-elle alors dans le destinataire ? Nos contemporains se refuseraient-ils à entendre, se boucheraient-ils les oreilles ? Certes, chez beaucoup il y a de la méfiance ou même de l’hostilité ; il y a surtout de l’indifférence. Mais, en même temps, il y a une attente, plus ou moins profonde ou explicite, mais cette attente ne peut pas être niée.
En fait, dans la communication, il y a une quatrième donnée, que, généralement, on veut ignorer : le parasitage !
Là est la vraie difficulté à annoncer la foi chrétienne. Tant de discours interfèrent avec ce que nous disons. Nous parlons dans un vacarme ! Les idéologies, les préjugés, les fausses informations surabondent et du coup, au milieu de tout cela, notre message devient difficile. Je vous invite à décrypter cela. Nombreux de « discours » nous intoxiquent et, comme il en est d’ordinaire, l’intoxication est largement inconsciente. Les publicitaires savent cela. Apprenons à résister à la pub !
Mais le parasitage n’est pas seulement comme un bruit extérieur. En fait, il y a, en nous, jusque dans nos consciences, beaucoup de bruit intérieur.
Nous avons du mal à ne pas nous laisser parasiter par les idéologies. Nous savons très bien que l’accueil de la vie est essentiel pour la foi chrétienne et pourtant, en raison de la pression qui s’exerce, nous sommes très vite inconséquents quand il s’agit de défendre la vie dès son origine et jusque dans son terme. De même nous savons que l’accueil de l’étranger est une donnée fondatrice de la charité chrétienne et pourtant nous nous laissons imprégner par un discours d’exclusion et nous avons des propos et des comportements en contradiction avec l’évangile et nous faisons, alors, des choix qui cautionnent l’exclusion. C’est cela le parasitage intérieur.
Toujours les chrétiens sont appelés à la lucidité et au courage. La lucidité concerne notre coeur et le courage aussi !
Père Régis Doumas, curé d’Orange et de Caderousse
N°852
Dimanche 7 mai 2017
Dimanche 16 novembre 2014
Secteur interparoissial d’Orange et Caderousse
Agenda paroissial
Samedi 6 mai : 10h30, chapelet à l’Hôtel-Dieu.
11h, messe à la résidence médicalisée de Caderousse.
11h, Nativité, baptême de Guilhem Boutet.
18h30, messe à Saint-Florent.
Int. José et Manuel Salgado et leur famille, Jean Mérieux.
Dimanche 7 mai : Quatrième dimanche de Pâques.
9h00, Messe à Fourchesvieilles. Int. Thérèse Soudan et Maurice Becquart.
9h, messe à l’Hôtel Dieu. Troisième dimanche après Pâques.
10h30 : Messe à Notre Dame. Int. Jean et Julien Micollet et leur famille. Maguy (vivante). Baptême de Gabriel Caplin.
10h30, messe au Grès.
11h00 : Messe à Caderousse.
17h, concert de Polysonnances à Saint-Florent. (le samedi soir, 20h30 à la cathédrale de Vaison).
Lundi 8 mai : 8h30, Messe à saint Florent.
Mardi 9 mai : 8h30, Messe à saint Florent.
Mercredi 10 mai : 8h30, Messe à saint Florent.
14h30 lecture du livre de la Genèse.
20H30, AU PRESBYTERE, CONSEIL PASTORAL.
Jeudi 11 mai : 7h, messe à l’Oratoire de Saint-Florent.
8h30.Messe à Saint Florent.
20h30, à la Nativité, dialogue oecuménique sur le baptême.
Vendredi 12 mai : 8h30, messe à Saint-Louis en l’honneur des bienheureuses martyres.
Int. Germaine Bonnefoy. Pas de messe à Saint-Florent.
15h30, chapelet à Saint-Florent.
10h30, messe à la maison médicalisée de Raoul-Rose
Samedi 13 mai : 10h30, chapelet à l’Hôtel-Dieu.
15h30, à Saint-Florent, mariage de Pierre-Marie Faucher et Laure Baldy.
18h30, messe à Saint-Florent. Int. Maurice Becquart.
Dimanche 14 mai : Cinquième dimanche de Pâques.
9h00, Messe à Fourchesvieilles. Int. famille Lavigne-Jehan et Lanfranchi-Nourri.
9h, messe à l’Hôtel Dieu. Quatrième dimanche après Pâques.
10h30 : Messe à Notre Dame.
Int. Marie-Thérèse et Etienne Prost à Petit, Jean et Julien Micollet et leur famille. Maguy (vivante).
12h, à la cathédrale, baptême de Mia Roig.
11h00 : Messe à Caderousse. Int. Paulette Durand-Lanes.
Obsèques du mardi 2 mai au vendredi 5 avril
Lucien Aurard, Suzanne Roustant, Joseph Pagano, Jeanine Malignon
- Chapelet tous les jours du mois de mai à 17h30 à l’église de Caderousse.
- Vente de livres (religieux, profanes, dictionnaires, BD, etc.) le vendredi 19 mai de 10h à 12h et de 14h à 17h à la Maison diocésaine, 31 rue Paul-Manivet à Avignon. Pour tout contact : 06 89 30 67 70.
- La Bibliothèque pour tous cherche la mise à disposition d’un local en Centre-Ville pour se reloger. Contact : Madame GALANO : 06 13 79 68 61 ou bptorange@gmail.com
- Concert de Polysonnances à la cathédrale de Vaison la Romaine ce samedi 6 mai à 20h30.
Ce jeudi 11 mai, à 20h30, dialogue oecuménique à la Nativité. L’échange réunit catholiques, orthodoxes, protestants et évangéliques. Le thème choisi est le baptême, sujet de première importance. Nous avons beaucoup de choses en commun, mais il y a aussi des différences. Cette rencontre permet à chacun de mieux comprendre ce qu’il porte et de comprendre, en même temps, l’intérêt de l’opinion de l’autre. La réunion se conclura par un pot de l’amitié.
Quinzième Fête des enfants d’Abraham, organisée par le collectif interreligieux (Juifs, Catholiques, Protestants et Musulmans), dimanche 14 mai, à partir de 12h, dans les jardins de la salle Chabeuf, 113, rue des tanneurs à Orange. COUSCOUS : 10 euros par personne, 5 euros par enfant. RENCONTRER ET ECHANGER.
FAITES BON ACCUEIL AUX QUETEURS DE L’HOSPITALITE NOTRE DAME DE LOURDES !
Messe au Grès, 10h30
Dimanche 7 mai
Dialogue oecuménique
Chapelet tous les jours du mois de mai
à l’église de Caderousse à 17h30.