feuille contact du 19 mars

18 mars 2017

RECEVOIR « CONTACT » PAR INTERNET
Ecrire : à paroisse-orange@levauclusien.fr
en indiquant votre adresse et en signalant : « Je désire recevoir Contact par internet. »
Permanence paroissiale à Orange ouverte du lundi au samedi de 10 h à 11 h 45 :
au 18, rue du Renoyer. Tel. 04.90.34.15.07
Site de la paroisse de Caderousse : www.caderousse.paroisse84.fr
Site de la Paroisse d’Orange : https://sites.google.com/site/paroissedorange/home
Permanence du Secours Catholique : lundi et jeudi de 14h à 16h 30 5, rue Capty à Orange. Tél. : 04.90.34.64.41
Edito : Examen de conscience
Comme annoncé, je voudrais parler dans cet éditorial de l’examen de conscience.
La question est complexe. Sans doute existe-t-il des listes de péchés ou bien des pistes de réflexion. Certaines, récentes ou plus anciennes, peuvent être d’une vraie utilité. Mais il y a là, toujours, quelque chose d’insatisfaisant. Personnellement, j’ai un très mauvais souvenir des listes de péchés de mon enfance. Rien de plus desséchant, de plus stérilisant pour la vie spirituelle que cette morale culpabilisante !
En fait, le point de départ est la décision de recevoir le sacrement de Réconciliation. Ce doit être une vraie décision. Elle se prépare intérieurement, parce qu’on éprouve le besoin d’être réconcilié par le Seigneur, puis elle mûrit et, au final, on décide. Ce doit être une décision très concrète : du jour, de l’heure, du lieu. Eventuellement du prêtre.
Je recommande très fortement de poser un acte précis qui va mettre en état de pénitent. De ce moment, et parce que j’ai posé cet acte d’entrée en pénitence, je suis un « pénitent », un pécheur qui se prépare, par tout ce qu’il vit, à recevoir le pardon du Seigneur. Cet acte, qui me met donc en état de pénitent, peut être un Notre Père, un temps d’adoration eucharistique, un chapelet ou une simple dizaine, une abstinence alimentaire, un service rendu, une visite à un malade, etc. La liste est infinie et cela relève de la liberté chrétienne. On peut aussi se priver de la communion. L’important est de poser un acte précis, bien identifié comme mettant en état de pénitent.
Dans ce contexte, se prépare l’aveu de ses péchés, que l’on fera au prêtre. Cela ne s’improvise pas ! Et c’est là qu’intervient l’examen de conscience.
Par où commencer ? La réponse est très claire et l’Eglise y insiste. Il ne s’agit pas d’un simple acte d’introspection. Je ne peux pas me contenter de m’interroger moi-même et de mettre en colonnes ce que j’ai fait de bien et ce que j’ai fait de mal. Fondamentalement, je me mets en état de conversion, je lis la Parole de Dieu.
C’est elle, qui est une épée à double tranchant et qui pénètre jusqu’à la moelle, qui « examine » ma vie. Elle est aussi une lumière qui éclaire et dissipe la ténèbre. Reconnaisons-le : nous sommes habités par le mensonge, par la tentation permanente du déni et de la justification. Nous demeurons le petit garçon qui dit : « C’est pas moi qui l’ai fait, c’est ma soeur ! » La Parole de Dieu nous oblige à la vérité.
La Parole de Dieu, ce n’est pas toute la Bible. Pour une confession, on ne va pas relire de la Genèse à l’Apocalypse. Mais, c’est un passage qui me revient à l’esprit ou que j’entends à la messe ou dans une réunion. C’est un texte qui va m’habiter, que je vais méditer, qui va pénétrer mon coeur et mon comportement. Si j’accueille vraiment cette Parole, je vais faire le constat de ses effets. Sur cette base-là, mais elle est indispensable, je vais pouvoir faire un examen plus large de ma vie. Je vais repérer ce qui, véritablement, est péché et demande conversion et pardon.
Souvent, entre prêtres, nous parlons d’une difficulté que nous rencontrons dans les confessions. En effet, il arrive, fréquemment, qu’une personne n’exprime pas son péché, mais explique les problèmes auxquels elle est confronté dans sa vie de famille ou dans sa vie professionnelle, dans ses relations. En soi, c’est juste : nous péchons parce que nous sommes affrontés à la difficulté. Mais, on ne peut pas s’en tenir là. Ou plutôt cela relève de la direction spirituelle. Il est capital que le pénitent exprime son péché et le désir d’être pardonné.
Je termine par une remarque que j’ai déjà eue l’occasion de faire. Ces dernières années, j’ai constaté un vrai progrès dans l’expression du péché. Ce que l’on appelle « le sens du péché » n’est pas une culpabilité morbide et masochiste, mais un regard en vérité sur sa vie et la confession du désir de Dieu de me réconcilier. Car, la Bible ose le dire : Dieu lui-même se convertit, il se détourne de sa colère et sauve le pécheur.
Père Régis DOUMAS
N°845
Dimanche 19 Mars 2017
Dimanche 16 novembre 2014
Secteur interparoissial d’Orange et Caderousse
Agenda paroissial
Samedi 18 Mars : 14h00 : Baptême à saint Florent de Camille Corachan
17h00 : confessions à saint Florent
18h00 : Messe à saint Florent. Int : Joséphine Daros.Famille Justin-Clérine.
André Simonneau.
20h30 : Messe du chemin néocatéchuménal à l’annexe
Dimanche 19 Mars : 9h00, Messe à Fourchesvielles. Int : Jacky Deguigné, Famile Lavigne – Jehan, Famille Ferron,
Famille Fauquet et Bernard Bertry
9h00 : Messe à l’Hôtel Dieu
10h30 : Messe à Notre Dame. Int : Famille Sola, Jean Micolet et sa famille, Maggy (V), Monique
Clapier, Pierre Solodiloffi, et une action de grâces.
11h00 : Messe à Caderousse
Lundi 20 Mars Saint-Joseph. 8h30, Messe à saint Florent. Int : Etienne Prost A Petit.René Burillat.Action Graces.
Mardi 21 Mars : 8h30, Messe à saint Florent.Int : Jean Mérieux.
18h30, salle Chabeuf, partage oecuménique sur l’hymne de la lettre aux Philippiens.
Mercredi 22 Mars : 8h30, Messe à saint Florent. Int Int : Thierry Guintrandy
14h30, au presbytère, lecture de l’exhortation apostolique Euangelii gaudium.
17h00 Messe au Sacré Coeur.
20h30, au presbytère, lecture de l’exhortation apostolique Euangelii gaudium.
Jeudi 23 Mars : 7h00, Messe à l’oratoire de Saint Florent :
8h30 : Messe à saint Florent.
18h30, au presbytère, conseil d’administration de l’Association de Gabet.
Vendredi 24 Mars : 8h30 : Messe à saint Florent.Int : Familles Fesquet Bresson.
15h, chemin de croix à Saint-Florent avec les soeurs.
Samedi 25 Mars : 11h, messe à la Deymarde
17h00 : confessions à saint Florent
18h00 : Messe à saint Florent.Int : Familles Rollin Jassey. Anne Marie Bonnet.
Dimanche 26 Mars : 9h00, Messe à Fourchesvielles.Int :Familles Bonnefoy Bourgeois. Famille Ferron. Famille Vierge
Visiteuse. Geneviève Jacob.
9h00 : Messe à l’Hôtel Dieu
10h30 : Messe à Notre Dame.Int : Jean Micollet,Julien Micollet.Maggy (V).Daniel Maimone.
11h00 : Messe à Caderousse
Obsèques du lundi 13 Mars au vendredi 17 Mars
Yves Tourel – Raymond Aubert – Marc Jouvaud – Françoise Bodet –Antonio Romera.
Deuxième temps fort de notre carême : la lecture de l’Exhortation apostolique du Pape François, le grand texte
programmatique du début de son pontificat. Nous lirons trois passages majeurs. Même rencontre sur deux horaires
différents : 14h30 et 20h30°, au presbytère, le mercredi 22 mars. Animation : P. Régis Doumas.
Partage oecuménique. Nous nous réunissons pour la deuxième fois cette année pour lire entre frères chrétiens
(catholiques, orthodoxes, protestants, évangéliques) un texte biblique. Après un texte d’Isaïe, ce sera l’hymne de la lettre
aux Philippiens. Ce mardi 21 mars, 18h30, à la salle Chabeuf. Présentation par le pasteur évangélique , Fréderic Melon.
Le moment du carême est un temps privilégié pour faire des efforts, notamment dans sa prière personnelle. Mais aussi, il
est un moment privilégié où je peux prendre comme initiative de venir d’avantage à la Messe en semaine. N’oublions pas
que du Lundi au Vendredi la Messe à saint Forent est à 8h30. Mais aussi, notamment pour les travailleurs, il y a une messe
à 7h00 le Jeudi. Faisons passer le message.
Comme dit dans le contact de la semaine dernière, les prêtres sont à votre disposition pour recevoir le sacrement de la
réconciliation tous les jours après la Messe de 8h30. N’hésitons pas à recevoir ce beau sacrement 
Pour les membres du Conseil Pastoral de la paroisse, Samedi 25 Mars, de 9h00 à 16h00, à Cavaillon (Sainte Bernadette)
se tiendra la journée diocésaine des conseils pastoraux. Il est important que la paroisse d’Orange soit bien représentée.
Inscrivez-vous auprès de la permanence paroissiale (un texte plus complet du p. Régis vous a été envoyé par mail aux
membres de notre conseil pastoral).
Changement d’heure et changement d’horaire. Le changement d’heure se fait dans la nuit du 25 au 26 mars.
Le changement d’horaire (passage de 18h à 18h30 de la messe du samedi, à Saint-Florent) se fera pour le samedi
1er avril (c’est pas une blague !)