feuille contact du 8 janvier

8 janvier 2017

RECEVOIR « CONTACT » PAR INTERNET
Ecrire : à paroisse-orange@levauclusien.fr
en indiquant votre adresse et en signalant : « Je désire recevoir Contact par internet. »
Permanence paroissiale à Orange ouverte du lundi au samedi de 10 h à 11 h 45 :
au 18, rue du Renoyer. Tel. 04.90.34.15.07
Adresses électroniques : paroisse-orange@levauclusien.fr cate.primaire@wanadoo.fr aumonerie.orange@orange.fr
Site de la paroisse de Caderousse : www.caderousse.paroisse84.fr
Site de la Paroisse d’Orange : https://sites.google.com/site/paroissedorange/home
Permanence du Secours Catholique : lundi et jeudi de 14h à 16h 30 5, rue Capty à Orange. Tél. : 04.90.34.64.41
Editorial : homélie de l’Epiphanie
J’aime beaucoup ce texte d’Isaïe qui proclame « Debout, Jérusalem ! Resplendis ! ». Et j’aime le chant que nous chantons. Car, il y a toutes sortes d’images superbes : la nuée obscure et la clarté de l’aurore, les jeunes chameaux de Madiane et d’Epha, l’or et l’encens de Saba et par-dessus tout : les filles portées sur la hanche. Magnifique, les filles portées sur la hanche ! J’ai envie de dire : « Essayez, messieurs ! Prenez vos filles, portez-les sur la hanche et dansons ! » Mais il y a aussi le passage d’Ephésiens, qui est comme le condensé de tout l’apostolat de Paul : « Il m’a fait connaître le mystère tenu caché jusqu’ici : ce mystère, c’est que toutes les nations sont associées au même héritage. »
A Noël, la joie est grande, profonde, mais elle demeure intime. Dans l’évangile, les bergers sont discrets. Alors, bien sûr, en Provence, c’est tout le village qui va à la crèche : le meunier et la poissonnière, le maire et le ravi, Vincent et Magali et tous les autres. Cependant, dans la Pastorale des Santons de Provence, qui est notre cinquième évangile, il faut l’arrivée des mages pour que la joie triomphe et éclate de toutes parts et que l’ange Bouffareù tonitrue dans tous les coins du ciel.
La naissance du Fils de David dans la ville de David a inauguré de salut. Dieu tenait sa promesse. Le messie était là. Mais la réalisation de la promesse est plus grande que la promesse. Le Fils de David est bien plus que le descendant de David. Le Fils de David est le Fils de Dieu et le Fils de Dieu, s’il vient pour Israël, vient pour toutes les Nations. Le cadre étroit de la première alliance explose et désormais Dieu se manifeste à tous.
En grec et dans la tradition antique, le mot « épiphanie », qui n’a rien de chrétien au départ, signifie l’entrée du souverain dans sa ville. Les portes s’ouvrent et on l’acclame. C’est la fête, la très grande fête. Il y a l’idée d’un surgissement, d’une nouveauté à la fois annoncée et totalement neuve. Tous attendaient qu’il parle mais nul ne savait ce qu’il allait dire. L’Epiphanie du Seigneur Jésus réalise l’attente d’Israël et elle est porteuse de la nouveauté absolument neuve de la bonne nouvelle.
Dans ma jeunesse, j’ai été étudiant en philosophie. Ca a duré un quinquennat, que je n’ai pas renouvelé ! Mais, j’en reste profondément marqué. A 20 ans, je réfléchissais sur le sens de la vie. J’avais des intuitions sur la grandeur et sur les limites de l’homme. J’avais compris que la mortalité de l’homme l’obligeait à interpréter sa vie et qu’il ne pouvait pas se contenter de vivre au jour le jour, passant d’une activité à une autre, ni des bras d’une fille aux bras d’une autre fille. Mais je butais sur la réponse. En fait, j’ai fait l’expérience que l’homme est sans réponse sur l’homme. Et c’est là que la foi prend son sens. Par la foi, nous réalisons la manifestation de Dieu - son épiphanie : Dieu nous dit qui est l’homme. Oui, Dieu a déchiré mon ignorance comme le surgit la lumière, qui élimine la nuit ! Du coup, ce qui était obscur et sans réponse devient lumineux et appelant.
Frères et soeurs, je vous invite à accueillir la manifestation de Dieu, son épiphanie, comme la lumière qui dissipe la ténèbre et chasse le doute. Elle est l’étoile qui guide jusqu’à l’enfant et sa mère. Si nous faisons cela, nous déposerons devant lui nos trésors. Sans doute n’auront-ils pas le prestige de l’or, de l’encens et de la myrrhe, mais notre trésor c’est notre coeur. Déposons nos coeurs au pied de celui qui illumine nos vies !
Père Régis Doumas, curé d’Orange et de Caderousse
N°835
Dimanche 8 janvier 2017
Dimanche 16 novembre 2014
Secteur interparoissial d’Orange et Caderousse
Agenda paroissial
Samedi 7 janvier : 10h30, chapelet à l’Hôtel-Dieu.
11h, Messe à la résidence médicalisée de Caderousse.
18h, messe à Saint-Florent.
Int. Marie-Thérèse et René Guyenet, famille Meyer, José et Manuel Salgado et leur famille.
Charles, Hélène et Gérard Martin, Jeannette Dimier et Jacqueline Eutrope.
Dimanche 8 janvier : 9h, messe à Fourchesvieilles. Int. Alberte Reynaud.
10h30, messe à la cathédrale. Familles Nougarde et Soubairol, Ilda et Vincent Amoros, Fernand Marco, Edouard et Francis Pinero, Jean et Julien Micolet. Maguy (vivante).
9h, messe tridentine à l’Hôtel-Dieu (Solennité de l’Epiphanie).
10h30, messe au Grès.
11h, messe à Caderousse.
16h30, concert Aïgo Boulido à l’église de Caderousse.
Lundi 9 janvier : 8h30, à Saint-Florent. Messe à l’intention des malades, suivie de l’Adoration.
Int. Marguerite Léon.
14h, réunion des responsables des Ateliers de la Nativité.
18h, Conseil pastoral de Caderousse.
Mardi 10 janvier : 8h30, messe à Saint Florent.
14h, Groupe Rencontre-Echange-Prière chez Fernand Le Mouëllic
Mercredi 11 janvier : 8h30 messe à Saint-Florent.
14h30, salle paroissiale, lecture du livre de la Genèse.
17h, messe au Sacré Coeur.
Jeudi 12 janvier : 7h messe à l’oratoire de Saint-Florent.
8h30, messe à Saint Florent.
14h30, chapelle de Fourchesvieilles, réunion du Groupe du MCR.
20h30, salle paroissiale, lecture du livre de la Genèse.
Vendredi 13 janvier : messe à 8h30 à Saint-Florent.
10h30, messe à la résidence médicalisée de Raoul-Rose.
Samedi 14 décembre : 10h30, chapelet à l’Hôtel-Dieu.
18h, messe à Saint-Florent. Int. Stéphane et Georges Bénistant.
Dimanche 15 janvier : 9h, messe à Fourchesvieilles. Int. Jacqueline Collin, famille Lavigne-Jehan.
10h30, messe à la cathédrale. Int. famille Boyer, Jean et Julien Micolet. Maguy (vivante).
9h, messe tridentine à l’Hôtel-Dieu (deuxième dimanche après l’Epiphanie).
11h, messe à Caderousse.
Obsèques du lundi 2 janvier au vendredi 6 janvier
Yves Noël, Maxime Chambon, Jean-Luc Velay, Maryse Julien, Renée Chevalier,
Ginette Lejaille, Pauline Olivier, René Dolgenko, Jacky Brunier, Jeanne Baudouin.
Atelier-Nativité par Madie Zimmermann mardi 10 janvier, 20h30 à la Nativité
Soirée dansante, samedi 4 février à 20h30, au Théâtre municipal. 10 euros par famille, plus un gâteau. Personne seule : 5 euros.
ALLIANCE VITA propose, comme les années précédentes, une formation en vidéo-conférences. Le sujet de cette année : FONDER LA BIOPOLITIQUE. Quatre soirées de deux heures au théâtre municipal. Première soirée le 9 janvier à 20h30, thème : la dignité humaine.
Le départ brutal d’Etienne Prost à Petit oblige à une profonde restructuration de notre organisation administrative. Etienne cumulait un tel nombre de fonctions ! Cette restructuration est en cours. Je remercie particulièrement Michel Beaux pour son dévouement et sa gentillesse. Véronique Laigneau, fidèle au poste, continue sa permanence et une nouvelle équipe, avec elle et Michel, se met en place : Françoise Avesque, Marie-Christine Friedmann et Françoise Rochette. Qu’elles soient toutes remerciées. Georges Dimier, avec Michèle, assurera transitoirement la fonction de trésorier, soutenu par le Père Emmanuel Deluëgue. Enfin, il serait injuste de ne pas saluer le travail, très important, de Pierre Doerfler, notre comptable. Contact a été pris pour la fonction, discrète, mais indispensable de « notaire » (tenue des registres). Je pense que d’ici trois semaines cette indispensable restructuration sera achevée. Mais, d’ores et déjà, tout fonctionne. N’hésitez pas à solliciter les services de la Paroisse ! Père Régis Doumas.
Messe au Grès
Dimanche 8 janvier
à 10h30.
Après de départ d’Etienne Prost à Petit